IWC-CTI

Manifestation pour les travailleurs de Lamour

DSC01743
Justice pour les travailleurs de l’industrie du textile!!!
======================
lundi, le 14 juillet, 2008
8h30 am à 9h30 am
35 Port-Royal Est
Port-Royal et Saint-Laurent
(Métro Sauvé) ou 55 Nord du métro Castelnau sortir à Port-Royal
=======================
Le lundi 14 juillet un groupe de travailleurs du textile iront
devant la Commission des relations du travail afin de demander la
Justice et le Respect. Cette bataille en arrive à son 10ième mois tant
à la court que dans l’aire publique afin d’obtenir des compensations de
la compagnie Lamour.
Comme le disent les anciens employés de Lamour : «nous avons été
renvoyés en 2007 sans pré-avis.» Plusieurs de ces employés
travaillaient pour Lamour depuis plus de 10 ans, certains y étaient
même depuis plus de 20 ans.
Durant ce temps, Lamour Inc. Est devenu
une compagnie très profitable pour ses propriétaires. Il va sans dire,
que ce sont les années d’effort et de dur labeur des travailleurs qui
ont permis à la compagnie de devenir aussi productive. Lamour inc. se
vente d’être un leader parmi les industries du textile et qu’elle a des
opérations dans des pays tels que la Chine, le Pakistan, le Bengladesh
et l’Inde pour un total de 2500 travailleurs dans le monde. Cette
compagnie est d’ailleurs un partenaire de longue date des géants de
WaltMart. Lamour a récemment fait son apparition dans les marchés
américains en juillet 2007 en achetant la compagnie Terramar sports
basée à Tarrytown dans l’état de New York. Malgré tout, les conditions
de travail quotidiennes des travailleurs ressemblent de plus en plus à
celles qui prévalaient dans les années 1900. Cette campagne a donc
aussi pour but de mettre en relief les injustices que les
travailleurs vivaient quotidiennement chez Lamour.
En dépit de tout ceci, nombreux parmi nous avons subis des
conditions de travaille terribles pendant des années. Par exemple le
fait que les portes d’entrées étaient enchaînées pendant le service de
nuit. Ceci était bien entendu très dangereux car en cas d’incendie nos
possibilités de fuir se trouvées extrêmement réduites.
Ceux d’entre nous qui travaillons aux pièces n’étions pas payés
quand nos machines se brisées et ne pouvions ainsi pas atteindre notre
quota. Même dans ce cas, ne pouvions rentrer chez nous car les portes
étaient condamnées. Certains d’entre nous devaient même manger à leur
poste pour continuer le travail, n’ayant donc aucunes pauses.
Comme si tout ceci ne suffisait pas; nous nous sommes senti trahi
quand un syndicat a vue le jour en 2004. Syndicat que nous considérons
« pro-management », et dont la fonction semble être de nous empêcher de
nous organiser nous même, empêchant l’existence d’un syndicat défendant
nos droits, nos emplois et notre dignité. Après avoir collecté
prestations syndicales pendant des années, nous considérons que ce
syndicat n’a donné aucun résultat positif pour ce qui est de nos
conditions de travail, de bien être, ni même de sécurité d’emploi.
Nous désirons clairement dénoncer LamourInc. pour ce qu’elle est,
l’entreprise numéro 1 de l’exploitation des travailleurs de son
industrie. Nos demandes sont claires. Nous voulons être compensé
équitablement pour les années de labeur que nous lui avons donnés avec
loyauté. Et principalement, nous voulons être respecté dans notre
dignité et appelons à la justice pour les travailleurs de L’Amour
Encore une fois, le comité des travailleurs de l’Amour et le le
Centre des travailleurs et travailleuses immigrants demande votre
support afin de démontrer qu’une injustice pour un est une injustice
pour tous.
Justice pour les travailleurs de l’industrie du textile!!!
La campagne pour les travailleurs de l’industrie du textile est supporté par:
-Le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants
-Centre for Philippine Concerns
-PINAY – Filipino Women’s Organization of Quebec
-Solidarity Across Borders
-No One Is Illegal