IWC-CTI

LES ESCLAVES DES ESCLAVES SE LÈVENT !

Célébrer nos forces et faire avancer nos luttes

Les peuples d’Égypte, de Tunisie et ailleurs dans le monde se soulèvent, rejettent les chaînes de la peur et de l’oppression pour se dresser contre des dirigeants autoritaires et des régimes d’oppression qui sont eux-mêmes contrôlés par les puissances impérialistes et néolibérales. Des conditions de vie, marquées par la hausse continue des prix et la négation croissante de la dignité humaine, ont conduit à cet état d’ébullition et on assiste maintenant au débordement. Les systèmes politiques et économiques exploiteurs sont mis à jour dans toute leur brutalité.

Au Québec, au Canada, en Haïti, au Sri Lanka, aux Philippines, au Mexique, en Colombie, sur les terres indigènes proches ou lointaines, des femmes sont aux premiers rangs, elles sont toujours le pilier de la résistance à l’oppression, au génocide, à la violence et à l’exploitation.  Les femmes de Palestine, de Tunisie et d’Égypte nous inspirent par leur détermination et leur courage à se battre pour obtenir leur libération et celle de leurs peuples.  Le Comité du 8 mars des femmes de diverses origines rend hommage à ces femmes et lance un appel à toutes pour qu’elles nous rejoignent pour célébrer la Journée internationale des femmes, placée cette année sous le thème ‘Les esclaves des esclaves se lèvent!’

En tant que féministes qui œuvrent pour un monde d’égalité dans tous les domaines, nous sommes opposées au patriarcat sous toutes ses formes, à l’intérieur et à l’extérieur des foyers, dans les sphères politique, économique et religieuse.  Les travailleuses, les migrantes, les étudiantes, les femmes autochtones dans toute leur diversité, à Montréal et à travers le Canada, jouent un rôle-clé dans la transformation de la société.  Elles sont présentes sur les lignes de piquetage, les barricades, dans les défilés, les campagnes de syndicalisation, de lutte contre l’exploitation, la discrimination et l’injustice pour créer un monde nouveau, plus juste et libéré de l’ancien monde.

Nous célébrons la longévité de nos groupes de femmes qui continuent à se développer au niveau local en dépit des coupures dans leur financement, ou sans financement aucun – des groupes comme PINAY, l’organisation des femmes philippines du Québec qui fête son 20e anniversaire, le Centre communautaire des femmes sud-asiatiques qui fête ses 30 ans d’existence et le Mouvement contre le viol et l’inceste, des organisations de la base qui sont au service des femmes depuis 35 ans.  Le regroupement des Femmes de diverses origines célèbre aussi sa première décennie.

Ensemble, nous avons contribué à l’émergence d’un militantisme nouveau et d’une prise de conscience dans le mouvement féministe sur la scène locale, nationale et au-delà.  Nous pouvons célébrer le succès de la conférence internationale de Montréal qui s’est tenue en août dernier et qui a débouché sur la formation d’une Alliance internationale des femmes, militante, anti-impérialiste, anti-patriarcale et antiraciste.

Cette année, les activités qui entourent la Journée internationale des femmes à Montréal continueront sur cet élan pour proposer une conférence et un défilé.  Le samedi 5 mars, de 10 heures à 17 heures, notre forum présentera des conférencières qui sont au cœur de luttes locales, proposera des groupes de discussion, des exposés culturels et des tables de documentation.  Il est ouvert à toutes et un service de garde sera offert pour les jeunes enfants.

Ensuite, le mardi 8 mars, Journée internationale des femmes, nous nous joindrons aux femmes du monde entier pour souligner la journée par un défilé qui partira du square Atwater à Montréal à 18 heures.  Vous êtes toutes invitées.  Apportez des bannières, des slogans, des accessoires sonores alors que nous descendrons dans les rues pour proclamer ‘Les esclaves des esclaves se lèvent!’

Info : courriel : wdofdo@gmail.com
www.wdofdo@gmail.com