IWC-CTI

Nouvelles

Rassemblement 1er Mai 2018

Coalition contre le travail précaire – devant le CNESST
https://www.facebook.com/events/1918945321451352
1er Mai! mardi @ 17h -18h
500 René Lévesque Ouest, Montréal

 

Le mardi, 1er mai, la Coalition contre le travail précaire (Pinay, Centre des travailleurs et travailleuses immigrants, Association des travailleuses et travailleurs migrants du Québec, Association des travailleurs et travailleuses d’agence de placement et Mexicain.e.s Uni.e.s pour la Régularisation) tiendra un rassemblement devant la CNESST au 500 René Lévesque entre 17h et 18h. Le rassemblement mettra l’accent sur la situation des travailleurs/euses immigrant.e.s au Québec et exigera que l’emploi et les ministères du travail à faire davantage pour protéger les droits des
travailleurs précaires.

 

Il y aura un programme court avec des discours de différentes organisations et quelques présentations culturel. S’il vous plaît, venez soutenir une célébration du 1er mai qui comprend les travailleurs immigrants.

 

+++++

 

AUTRES ACTIVITÉS À MONTRÉAL LE 1ER MAI

Rassemblement avec nourriture et prises de parole à 14H30 au métro Parc. Départ de la manifestation de quartier à 16H00.
C’est Bouffe contre le fascisme / Food Against Fascism – Montréal qui s’occupe de la nourriture !

Suivi de la manifestation anticapitaliste de la CLAC au centre-ville.

En tant que travailleuses et travailleurs, chômeuses et chômeurs, étudiant-e-s et locataires, notre meilleure arme pour se défendre contre ceux qui nous exploitent et nous abusent demeure la solidarité. C’est pourquoi le Syndicat Industriel des Travailleurs et Travailleuses (SITT-IWW Montréal) vous invite à se rassembler pour lutter ensemble dans Parc-Extension le 1er mai prochain.

Nos luttes se multiplient sur plusieurs fronts à la fois. Tout comme les attaques à notre endroit. Les grèves et lockouts sont matés par le pouvoir des tribunaux, le secteur public se privatise et brûle ses employé-e-s, nos salaires stagnent tandis que nos loyers augmentent, les discours racistes se banalisent au grand bonheur de la classe dominante. La tenue du G7 paralysent une région complète pour que riches et puissants se partagent la planète. Et tout cela, pendant que patrons et politiciens se partagent les profits.

Mais qu’importe, nous luttons! Les groupes communautaires prennent la rue pour dénoncer les inégalités sociales. Les locataires de quartiers populaires se mobilisent contre la gentrification. Les femmes dénoncent et prennent l’espace public avec #MeToo. Les réseaux de solidarité antiraciste se multiplient pour contrer la montée de l’extrême-droite. Les infirmières scandent « ça va faire! » et refusent de s’épuiser dans le silence. Les travailleurs et travailleuses les plus précaires s’organisent et se solidarisent.

Nous ne sommes pas aussi isolé-e-s que les patrons et politiciens veulent le laisser entendre. Nous ne sommes pas que de simples pions qui vont voter et qui regardent les boss décider de notre sort. Nous nous battons pour nous faire entendre. Et c’est pourquoi nous devons dépasser le corporatisme, être solidaires et faire le pont entre nos luttes respectives, car c’est cela notre force!

C’est avec cet esprit de solidarité que le SITT-IWW Montréal vous invitent à manifester le mardi 1er mai prochain dans le quartier Parc-Extension, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs et travailleuses, pour scander ensemble : NOUS NE SOMMES PAS SEUL-E-S!

Nous invitons tous les syndicats, groupes et organisations à endosser notre appel et à nous écrire.

 

iwc_cti@yahoo.com
(514)342-2111
www.iwc-cti.ca

Une victoire pour l’ATTAP: changements positives dans les normes du travail

Un victoire! Les réformes des normes du travail annoncées récemment par le gouvernement libéral comprennent des éléments tels que l’enregistrement des agences de placement, le salaire égal pour un travail égal et la coresponsabilité entre les agences et les employeurs pour les questions liées à la rémunération. Ces changements positifs sont une victoire pour ATTAP, qui a organisé et poussé pour ces changements pendant de nombreuses années. Il n’est pas clair comment ils seront mis en œuvre et ils ne sont qu’un premier pas dans les nombreux changements nécessaires. De plus, il y a un petit pas dans la réglementation du recrutement des travailleurs étrangers temporaires. L’IWC a organisé une réunion avec ATTAP et ATTET, PINAY et d’autres alliés le 20 avril 2018.

CTI-IWC gagne le prix Peter Gillespie pour la justice sociale… et autres nouvelles

award_26-4-18

Nouvelles du mois d’avril 2018

1) Le Centre a gagné le prix Peter Gillespie pour la justice sociale
https://interpares.ca/fr/news/le-centre-des-travailleurs-et-travailleuses-immigrants-recoit-le-prix-peter-gillespie-pour-la

2) Mardi le 1 mai, la Coalition contre le travail précaire – les groupes autour du centre – organise un manif pour pousser leur revendications dans le contexte de la reforme les normes du travail. 17h coin de Beaver Hall Hill et René Lévesque. Essayez à participer!

3) Le 15 mai, mardi, deux présentations: ATTAP et le CTI-IWC avec La Coalition contre le travail précaire présenteront auprès la commission parlementaire sur la réforme de la loi sur les normes du travail à Québec. Si vous voulez y aller, organise une autobus, contactez Eric, Joey ou Mostafa.

Le regroupement régional se retire du processus gouvernemental

Communiqué de presse — Pour publication immediate

 

Le regroupement régional chargé des consultations locales sur la discrimination systémique et le racisme annonce qu’il se retire du processus gouvernemental

 

Saguenay, 3 novembre 2017 – Le regroupement régional d’organismes chargé de mener
les consultations locales dans le cadre de la « Consultation sur la discrimination
systémique et le racisme au Québec », devenue le « Forum sur la valorisation de la
diversité et la lutte contre la discrimination », annonce qu’il se retire du processus dans
la foulée des évènements conduisant au retrait du mandat confié à la Commission des
droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) par le Gouvernement du
Québec et au changement de cap ayant pour effet de réduire considérablement les
champs de la consultation initiale confiée aux 31 organismes locaux.

 

En outre, la proposition contractuelle actuelle, qui a tardé à être acheminée aux
organismes et dont les résultats doivent être livrés d’ici le 15 décembre, prévoit
notamment que les données recueillies au cours de la consultation demeurent la
propriété exclusive du ministère. Ceci implique qu’elles ne pourront être utilisées par des
organismes comme les nôtres en vue d’établir des orientations ou de cibler des
interventions appropriées tenant compte des faits observés. Ainsi, il est fort déplorable
qu’un tel travail de cueillette de données ne produirait aucune retombée concrète pour
les partenaires régionaux.

 

Les organismes partenaires désirent lancer un message aux personnes racisées et aux
personnes issues de l’immigration dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à l’effet que
leur témoignage est important et peut servir à changer les choses. Dans le cas où d’autres
formes de consultation seraient envisagées, le regroupement pourrait se montrer
favorable à y participer, dans la mesure où celles-ci respecteraient certaines conditions.
Néanmoins, le regroupement aura permis à cinq organismes de pouvoir collaborer
positivement. Ceux-ci voient dans cette opportunité une incitation à travailler de nouveau
ensemble dans l’avenir sur les sujets liés à la discrimination systémique et au racisme.

 

cti logo

Section Saguenay-Lac-Saint-Jean

portes ouverts logo

yqac logo

srevice externe logo

cible action logo

co-exister logo

 

– 30 –

Consultation sur la discrimination systémique et le racisme au Québec – Saguenay-Lac-Saint-Jean

cti logo

Section Saguenay-Lac-Saint-Jean

 
portes ouverts logo

yqac logo

srevice externe logo

cible action logo

co-exister logo

 

Communiqué de presse –Pour publication immédiate–
 
Un regroupement d’organismes a la responsabilité de mener à terme les consultations locales sur la discrimination systémique et le racisme au Saguenay-Lac-Saint-Jean
 
Saguenay, 26 septembre 2017 – L’antenne régionale du Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI) s’est vu accorder la responsabilité d’organiser les consultations locales dans le cadre de la Consultation sur la discrimination systémique et le racisme au Québec, en partenariat avec le Groupe de recherche en intervention régionale (GRIR – UQAC), Portes ouvertes sur le Lac, Cible-Action (SEMO) ainsi que le Collectif Coexister au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
 
Les consultations locales auront lieu sur l’ensemble du territoire régional et prendront la forme de rencontres de groupe et d’entrevues individuelles. Le regroupement régional met tout en œuvre pour favoriser des consultations permettant les échanges et le partage tout en s’assurant que la confidentialité concernant l’identité des personnes ayant accepté d’y participer soit préservée. Toutes les interventions seront documentées selon les normes de la recherche scientifique et regroupées dans un rapport confidentiel qui sera acheminé à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ).
 
L’échéancier serré exigé par la Consultation sur la discrimination systémique et le racisme au Québec présente un défi réel étant donné que les consultations devront être réalisées à compter du milieu du mois d’octobre et le rapport final devra être déposé un mois plus tard.
 
En ce sens, le regroupement régional lance dès à présent un appel à la population de la région et aux divers organismes œuvrant auprès de personnes racisées ou ayant vécu de la discrimination systémique afin de l’aider à recruter des individus qui souhaitent témoigner d’expériences vécues ou proposer des pistes de solution dans le cadre des consultations locales. Les organismes peuvent aussi suggérer des noms. Les personnes intéressées pourront prendre contact avec Mme Elizabeth Muñoz (pour le Saguenay : cti.iwc.slsj@gmail.com) ou Mme Valérie Savard (pour le Lac-Saint-Jean : liaisonentreprises@portesouvertessurlelac.org).
 
Tout en exprimant leur satisfaction de voir que le projet, soumis au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) et à la CDPDJ, a été sélectionné pour le SLSJ, les cinq partenaires qui mèneront cette consultation dans la région se veulent rassurants en ce qui concerne la qualité du travail que commande une telle étude. Le professeur Jorge Frozzini, responsable du regroupement régional, croit que la diversité des partenaires, leur indépendance des partis politiques et leur connaissance du terrain seront d’une grande aide pour assurer le bon déroulement du processus.
 
Les représentant.e.s des organismes partenaires lors des consultations locales sont :

  • Jorge Frozzini, Ph. D. (CTI)
  • Valérie Savard (Portes ouvertes)
  • Hervé Stecq. Ph. D. (GRIR-UQAC)
  • Marie-Noëlle Pilote (Cible-Action – SEMO)
  • Jocelyn Girard, Ph. D. (Coexister)

 
– 30 –
 
Pour toute demande d’entrevue pour les médias, veuillez vous adresser à :

 
++++++++++++
 
Calendrier des consultations locales au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Octobre et novembre 2017

 

Groupes de discussion au Saguenay :

Chicoutimi, le 1er novembre

La Baie, le 7 novembre

Jonquière, le 8 novembre

 

Groupes de discussion au Lac-Saint-Jean :

Saint-Félicien, le 6 novembre

Dolbeau-Mistassini, le 7 novembre

Alma, le 8 novembre

 

Les entrevues individuelles auront lieu du 30 octobre au 12 novembre.

Toutes les rencontres (de groupe ou individuelles) ont lieu en soirée.

Les personnes intéressées à participer doivent nous contacter par courriel en nous indiquant leur nom, leur numéro de téléphone et la préférence pour une rencontre de groupe ou une entrevue individuelle.
 
Au Saguenay, contactez Mme Elizabeth Muñoz à cti.iwc.slsj@gmail.com
 
Au Lac-Saint-Jean, contactez Mme Valérie Savard à
liaisonentreprises@portesouvertessurlelac.org